Can féminine 2016: le Nigeria conserve son titre de champion d’Afrique

Les Supers Falcons ont battu les Lionnes indomptables du Cameroun en finale, 1 but à 0 ce samedi 3 décembre 2016 au stade Ahmadou Ahidjo.

Photo for: Can féminine 2016: le Nigeria conserve son titre de champion d’Afrique

Les Lionnes ont pourtant eu de nombreuses occasions de buts, mais elles n’ont pu les concrétiser.  Pour les meilleures, Aboudi Onguene aurait pu inscrire la première camerounaise dès la 4e minute, après un superbe rush dans la surface adverse. À la 33e minute, Ngono Mani négocie mal son face-à-face avec la gardienne nigériane.

Dès l’entame de la première manche, elles ont donné de l’assurance au public du stade Ahmadou Ahidjo qui a fait son plein d’œuf ce samedi. Presque tous les Camerounais croyaient à la victoire de leur équipe jusqu’à ce qu’intervienne le but de crucifixion du Nigeroa à la 84e minute sur une action d’Opanozie. Seule consolation pour le Cameroun, Gabrielle Aboudi Onguene est la meilleure joueuse de cette 10e édition de la Can féminine.

En rappel, le Nigeria a arraché ce trophée continental il y a deux ans face aux Lionnes indomptables du Cameroun.  Les Supers Falcons décrochent ainsi leur 10e titre de championnes d’Afrique ce samedi à Yaoundé, ce malgré la domination camerounaise, reconnue par les analystes du football.

« Nous nous sommes offerts plusieurs occasions, mais on n’a pas pu concrétiser. Le Nigeria a eu une occasion et l’a mise au fond. Nous avons péché au niveau de la finition », reconnaît Carl Enow Ngachu, le sélectionneur des Lionnes. «C’est cela qui fait la différence avec les grandes équipes. Pour la première fois, nous avons terminé en tête de notre poule. Pour la première fois également, nous avons encaissé notre unique but de la compétition en finale et c’est également pour la première fois que nous perdons face au Nigeria sur un score aussi étriqué» a-t-il ajouté.

Tout au long de la compétition, les Lionnes indomptables ont offert un football de haute facture aux supporters. Certains Camerounais qui ont perdu l’habitude de regarder les matchs à cause des défaites enchainées des Lions indomptables ces dernières années, ont été reconquis à nouveau. Le chef de l’Etat Paul Biya qui présidait la cérémonie de clôture a suivi de près cette Can féminine avec son épouse Mme Chantl Biya habillée en vert-roouge-jaune, couleurs du drapeau du Cameroun ce samedi.