32ème édition Journée Internationale de la Femme Les femmes demandent à Chantal Biya d’accentuer son plaidoyer pour l’adoption du code de la famille et des personnes

Une fois de plus, les femmes Camerounaises viennent de  solliciter  la haute intervention de la première Dame  Chantal  Biya  dans  le processus de finalisation et d’adoption définitive du Code de la famille au Cameroun. Sur l’étendue du territoire, la question de la protection de la famille à travers la création d’un code actualisé a été remise sur la table des échanges, tout comme celle des violences faite aux femmes.

Promis en 1997  par  le  Président  Paul Biya, la création  d’un code de famille   et des personnes reste plus que jamais d’actualité. Depuis 20 ans, les femmes ne cessent de réitérer leurs vœux de voir ce texte  promulgué  et  appliqué,  tout  comme certaines lois internationales  ratifiées  par  le Cameroun parmi lesquels la Convention sur l’Elimination de toutes les formes de Discrimination à l’Egard des Femmes donc les textes d’application restent attendus.

De l’avis des experts, le Code de la famille pourra jouer un rôle important dans  la préservation de la paix et de l’harmonie sociale. Une enquête réalisé sur 1444 familles a révélé plusieurs problèmes liés à la gestion des familles: refus des responsabilités des parents, abandon des foyers, manque d’information relatives au droit successoral, la précarité des relations de père-fils résultant du non établissement des actes de naissance et plusieurs conflits familiaux et la fragilité des relations conjugales résultant des mariages non officiels.

Pour cette 32e édition dont le thème est « Les femmes dans un monde de travail en mutation : planète 50-50 d’ici 2030 », les femmes ont choisi de solliciter l’intervention de la Première Dame, pour que celle-ci puisse accentuer son plaidoyer en leur faveur. Il y’ a quelques années déjà, Madame Chantal Biya, épouse du Chef de l’Etat  et  Ambassadrice de Bonne Volonté de l’Unesco, très connus pour ces actions en faveur de la femme, la jeune fille et l’enfant avait indiqué lors d’une interview accordé au magazine Divas qu’elle s’engage à soutenir les femmes dans leur plaidoyer en vue de la création de ce code.

http://www.sparkcameroun.com/32eme-edition-jo…et-des-personnes/ ‎

Chantal et les femme